1. Astérix et Obélix Mission Cléopatre (Tirade de Otis)

Tout Septième Art est à peu près unanime là dessus : c’est le film le plus bourré de phrases et scènes plus cultes les unes que les autres ! « Et juste là, un petit génranium », « Quoi on dit des chacaux ? », « Immotep » ou « Il est où le agneau ? ». Sans compter les allusions à tous les grand films du XXe siècle (Matrix, Forrest Gump ou les films de Bruce Lee pour ne citer qu’eux). 

Mais LA tirade mythique de ce film, reste quand même celle de Otis sur sa situation de scribe :

« Mais vous savez, moi je ne crois pas qu'il y ait de bonnes ou mauvaises situations. Enfin, si je  devais résumer ma vie aujourd'hui avec vous, je dirais que c'est des rencontres, des gens qui m'ont tendu la main peut-être à un moments où je ne pouvais pas, où j'étais seul chez moi. Et c'est assez curieux de se dire que les hasards, les rencontres forgent une destinée parce que quand on a le goût de la chose, quand on a le goût de la chose bien faîte, le beau geste, parfois on ne trouve pas l'interlocuteur en face, je dirais le miroir qui vous aide à avancer. Alors, ce n'est pas mon cas comme je le disais là puisqu'au contraire j'ai pue et je dis merci à la vie, je chante la vie, je danse la vie, je ne suis qu'amour. Et finalement quand beaucoup de gens me disent aujourd'hui mais comment fais-tu pour avoir cette humanité. et bien je leur réponds très simplement que c'est le goût de l'amour, ce goût qui m'a poussé aujourd'hui à entreprendre une construction mécanique, mais demain qui sais, peut-être simplement me mettre au service de la communauté, à faire le don , le don de soi ».

On cherche encore quelqu’un pour nous décrypter le sens caché derrière ces mots placés aléatoirement les uns derrière les autres.

2. Star Wars (Je suis ton père)

Cette réplique est probablement la plus célèbre de l’histoire du cinéma et on ne compte plus les reprises et les détournements qu’elle a connu. Mais remémorons-nous un instant la scène. Qui parmi vous l’a même déjà vu ? Ce qui est incroyable avec cette scène culte c’est que la plupart du temps on ne s’en rappelle pas (si tant est qu’on l’ai vu), on ne revoit pas Luc suspendu dans le vide au milieu de son combat contre Dark Vador. Tout ce qui reste c’est ces 4 mots qui sont devenus un véritable slogan de la culture populaire.

3. Forrest Gump (Cours Forest, cours !)

On a tous crié à quelqu’un qui courrait comme un fou « cours Forrest, cours !!! ». Dialogue de l’inoubliable Forrest Gump de Robert Zemeckis, c’est Jenny (interprétée par Robin Wright), amie d’enfance de Forrest Gump (interprété par Tom Hanks) qui l’encourage à courir pour échapper aux jeunes qui le harcelaient car il était différent. Cette scène marque l’envol de Forrest Gump dans la vie qui se libère de ses entraves. Ce conseil de courir, Forrest l’appliquera tout au long de sa vie, de ses performances dans l’équipe de football américain à la guerre du Vietnam. Cela lui permettra aussi de réfléchir sur sa vie et de trouver l’amour de sa vie. En un mot comme en cent, « cours Forrest, cours », c’est le conseil d’une vie pour un ingénu comme Forrest Gump.

4. Pulp Fiction (Danse au Jack Rabbit Slim's)

Parmi les scènes de danses mythiques du cinéma nous ne pouvions passer à côté de celle qui a été récompensée par le MTV Award de la meilleure scène de danse en 1995! Si je vous dis You Never Can Tell, vous pensez peut être à Chuck Berry mais vous pensez surtout au twist endiablé au Jack Rabbit Slim’s entre  Mia Wallace (Uma Thurman) et Vincent Vega ( John Travolta) !  Ne nous dites pas non, personne ne peut résister à reprendre leurs pas dans une soirée à l’écoute de cette chanson, vous la connaissez forcement !  

Mais maintenant ne parlons plus musique mais tentons de re situer un peu cette scène. Mia est la femme du célèbre truand Marsellus, lui-même patron de Vincent. Marsellus a chargé Vincent de s’occuper de sa femme le temps de la soirée. Cette dernière veut s’amuser et remporter le trophée au Jack Rabbit Slim’s et oblige donc Vincent à venir danser avec elle.

Une petite pépite signée Quentin Tarantino, à voir de toute urgence si ce n’est pas déjà fait.

5. Le Seigneur des Anneaux (« You shall not pass »)

Gandalf affrontant la bête enfouie sous terre, se sacrifiant pour la communauté de l’anneau : voilà un geste héroïque comme on les aime ! Sans parler de sa classe incroyable lorsqu’il déclare son fameux « You shall not pass ». En bref une scène mythique dont on ne se lasse pas et qu’on aime détourné, comme dans le film célibataire mode d’emploi où on entend « No penis shall pass ! »

6. Le Loup de Wall Street (Chant de McConaughey)

Premier jour à Wall Street et une rencontre des plus fracassantes entre Jordan Belfort (Leornardo DiCaprio)  et son mentor Mark Hanna (Matthew McConaughey) !                                                

Une scène déjà devenue culte où l’on peut voir Matthew McConaughey se marteler la poitrine, façon Haka des All Blacks , fredonnant et enchaînant cocaïne et alcool. Il dévoilera les ficelles de son métier de trader à Jordan Belfort, d’abord étonné mais qui finira rapidement par adopter ses pratiques peu orthodoxes.

Petit point culture, Martin Scorsese n’avait pas prévu la scène de cette manière dans le script. C’est Leonardo DiCaprio qui l’a suggérée en observant Matthew McConaughey faire cela avant chaque prise pour se relaxer.

7. Matrix (Bullet Time)

Dans Matrix, il y a de nombreuses scènes de combat entre Neo et les agents. Mais cette scène d’une vingtaine de secondes sur le toit d’un immeuble reste l’un des scènes les plus impressionnantes de Matrix. En effet, cet effet audiovisuel a été popularisé par ce film. On le retrouvera par la suite dans des jeux vidéo ou d’autres films. 

Etant plus jeune, qui n’a jamais essayé de reproduire cette impressionnante cascade que seuls les maîtres du limbo peuvent reproduire ! Lorsqu’on évitait quelque chose de manière in extremis, on criait « à la Matrix que je l’évite ! », d’où la présence de cette scène dans les scènes cultes de ce Top 7.

Vous pouvez également aimer :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *