1. Fantastic Mr.Fox, (Wes Anderson, 2009)

Avec les voix de George Clooney et Meryl Streep

Wes Anderson signe avec Fantastic Mr.Fox un de ses meilleurs films. Comme dans chacune de ses œuvres, personnages hauts en couleur et humour sont au rendez-vous. Un film destiné au jeune public mais également aux spectateurs plus matures, en effet le film possède un second niveau de lecture d’une rare pertinence. Fantastic Mr.Fox souffle le vent nostalgique du cinéma d’animation d’autrefois, qui vous fera assurément retomber en enfance.

2. Princes et Princesses, (Michel Ocelot, 2000)

Avec les voix de Yves Barsacq, Philippe Cheytion, Arlette Mirapeu

Princes et Princesses, ce sont 6 merveilleux contes écrits, interprétés et projetés dans un vieux cinéma désaffecté par 2 enfants et un vieux technicien. De l’Egypte au Japon, du Moyen-Âge au futur, le point commun de ces histoires est d’être réalisées en théâtre d’ombre, avec toute la délicatesse, l’originalité et la douceur si propres à Michel Ocelot. Peut-être le plus joli film d’animation français.

.

3. Valse avec bachir, (Ari Folman, 2008)

Avec les voix de Ari Folman, Ron Ben-Yishai

Valse avec Bachir nous raconte l’histoire d’un jeune vétéran israélien de la guerre du Liban essayant de se remémorer ses agissements et leurs conséquences pendant cette guerre. Peu à peu, il comprend qu’il a participé au massacre de familles palestiniennes grâce à sa mémoire reconstituée. Un film antiguerre sur la culpabilité,sublimé par une trame sonore réunissant les meilleurs compositeurs classiques : Bach, Schubert et Chopin.

4. Azur et Asmar, (Michel Ocelot, 2006)

Avec les voix de Patrick Timsit, Hiam Abbass, Cyril Mourali

Azur, fils de châtelain et Asmar, fils de la nourrice d’Azur grandissent ensemble jusqu’au jour où le destin les sépare brutalement.

Leur enfance a été bercée par les histoires merveilleuses racontées par la nourrice sur la Fée des Djinns. Devenus adultes, ils n’ont qu’une idée en tête, la retrouver pour l’épouser !

Un très beau film d’animation aux couleurs époustouflantes, qui réunira petits et grands pour un moment unique et magique.

5. Persepolis, (Marjane Satrapi et Vincent Paronnaud, 2012)

On suit à travers les yeux de Marjane, petite fille iranienne pleine de rêves et d’espoirs, la chute du régime du Chah d’Iran et la montée de la République islamique. Curieuse et insoumise, Marjane veut comprendre le monde qui l’entoure et défendre ses droits. Plus tard, grâce à l’aide de sa famille, elle part s’installer en Autriche: choc culturel et rencontres, une nouvelle vie s’offre à elle.

Persepolis est un très beau film d’animation traitant d’un sujet grave mais sans jamais omettre de glisser des petites touches de légèreté. Les dessins sont remarquables et l’héroïne, battante, sensible et drôle est inoubliable!

 

6. Kirikou et la sorcière, (Michel Ocelot, 1998)

Avec les voix de Theo Sebeko, Antoinette Kellermann, Fezele Mpeka

« Kirikou n’est pas grand mais il est vaillant, Kirikou est petit mais c’est mon ami ».

Kirikou est assurément l’un des films qui a le plus marqué votre enfance. Comment oublier ce garçon minuscule qui va tout tenter pour libérer son village de Karaba la méchante sorcière qui terrorise le village, assèche la rivière et enlève les hommes. Avec ce dessin-animé on se retrouve plongé dans l’Afrique sauvage, guidé seulement par les chants de villageois.

.

7. Le Chat du Rabbin, (Joann Sfar et Antoine Delesvaux, 2011)

Avec les voix de Mathieu Amalric, Hafsia Herzi, François Damiens

Adapté de la bande dessinée de Joann Sfar, le film raconte l’histoire du chat d’un rabbin (sans blague ?) à Alger, qui profite d’avoir acquis la parole pour séduire la fille de son maître, mais aussi pour questionner le rabbin sur sa religion - et la religion en général. On suit ainsi les personnages dans un amusant road-trip spirituel à travers l’Afrique, instructif et attendrissant.

Vous pouvez également aimer :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *