youth platform international essay contest littlefield thesis wizard of oz free 1 page business plan sample business plan for dispensary electronic thesis and dissertation repository

(Jean-Marc Vallée, 2014)

 

Après plusieurs années d’errance, d’addiction et l’échec de son couple, Cheryl Strayed décide de tourner la page en s’engageant, sans aucune expérience, dans un périple en solitaire de 1700 kilomètres, à pied, avec pour seule compagnie ses souvenirs… Cheryl va affronter ses plus grandes peurs, approcher ses limites, frôler la folie et découvrir bien plus que ce qu’elle était venue chercher dans les montagnes.

Ce nouveau film de JM Vallée (Dallas Buyers Club) traite de la reconstruction identitaire. On pourrait aisément le comparer à Into The Wild de Sean Penn en version féminine : décors sauvage, abandon du quotidien, recherche de plénitude…Néanmoins, les motivations du protagoniste ne sont pas les mêmes. En effet, ce film est adapté du livre écrit par Cheryl elle-même et donc relate exactement son vécu, ses pensées. Contrairement à Into The Wild, elle ne sait pas dans quoi elle s’embarque, elle est sceptique, prête à craquer à chaque seconde. Le réalisateur a choisi de nous faire connaître l’histoire de cette femme à travers de nombreux flash-back et uniquement par ce moyen. On navigue donc entre passé et présent pour recoller les morceaux du puzzle et cela crée un rythme plutôt réussi.

Pour interpréter le personnage, Reese Witherspoon lâche son image d’icône d’Hollywood pour laisser le naturel reprendre ses droits (nominée aux Oscars pour meilleure actrice). Cependant, le film à tendance a resté un peu trop soigné, esthétique…On aurait aimé que le film ressemble plus à un épisode de Man vs Wild.

En second rôle féminin, on profite de la performance de Laura Dern (nominée de nombreuses fois) qui est toujours aussi parfaite en mère tiraillée qui donnerai tout pour ses enfants (cf Nos Etoiles Contraires).

Finalement, le film bénéficie d’une bande-originale adaptée et enivrante qui mériterait d’être nominée aux Oscars (Simon & Garfunkel, Bruce Springsteen, Leonard Cohen…).

Le film n’est pas plus ambitieux que ça et c’est plutôt un point positif. Il n’a pas de morale transcendante et laisse le spectateur tirer ce qu’il veut de cette histoire vraie. Film à regarder pour se détendre, se vider la tête ou alors relativiser sur sa vie!

 

Chloé LEFUR-DUROUX

Vous pouvez également aimer :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *