Top 7 des films et séries à ne pas regarder avec papa maman

1 - La vie d’Adèle (Abdellatif Kechiche, 2013)

Avec : Adèle Exarchopoulos, Léa Seydoux 

Quoi de plus divertissant qu’un film sur le premier grand amour ? N’en croyez rien. Palme d’Or au Festival de Cannes en 2013, La Vie d’Adèle retrace sur plusieurs années la romance entre deux femmes : Adèle et Emma.

Si Abdellatif Kechiche se veut apporter un regard neuf sur l’homosexualité dans la société et dans les différentes sphères culturelles, son film a surtout marqué pour ses scènes de sexe particulièrement crues et explicites s’étendant jusqu’à une dizaine de minute. De quoi vous faire compter les secondes si vous avez l’idée d’en faire votre sortie en famille du dimanche. 

 

2 - Love (Gaspar Noé, 2015)

Avec : Karl Glusman, Aomi Muyock, Klara Kristin

Réalisé par le sulfureux Gaspar Noé, Love est donc un film d’amour. Attention pas vraiment une comédie romantique, mais plutôt un drame érotique avec des scènes de sexes non-simulées, autour d’un trio amoureux, Murphy, Electra et Omi. Un jour Murphy reçoit un appel de la mère d’Electra qui s’inquiète de ne plus avoir de nouvelles de sa fille, qui a des tendances suicidaires. Murphy se rappelle alors de son ancienne relation avec Electra, avant qu’il n’ait un enfant avec Omi. S’en suit alors une remontée de souvenirs décousus et sensuels. Après avoir choqué les esprits du festival de Cannes en 2015, Love marquera aussi le vôtre.

3 - Nymphomaniac (Lars Von Trier, 2013-2014)

Avec Charlotte Gainsbourg et Shia Labeouf)

Nymphomaniac de Lars Von Trier est un film en deux parties mettant en scène la vie d’une femme du nom de Joe (Charlotte Gainsbourg) et autoproclamée nymphomane. C’est donc en huit chapitres retraçant des événements marquants de sa vie sexuelle que la protagoniste réussit à nous mettre mal à l’aise à travers une vision malsaine du sexe en discutant avec un homme croyant et vierge. On assiste ici à une overdose pornographique filmée de manière à réellement dégouter le spectateur. En bref, si vous comptiez trouver ce film idéal pour pimenter une soirée avec votre partenaire, croyez-moi, vous allez être déçus. Et si vous vouliez juste un bon film du dimanche soir à regarder en famille, pensez à réserver une thérapie familiale, vous en aurez grandement besoin…

 

4 - Game of Thrones (David Benioff, diffusion originale d’avril 2011 à mai 2019)

Avec : Emilia Clarke, Kit Harington, Peter Dinklage et Sophie Turner

Game of Throne a sans aucun doute sa place au panthéon des grandes séries télévisées ayant marquées des générations entières. Game of Throne c’est avant tout une adaptation des livres de George R. R.  Martin qui narre la bataille politique pour trouver un successeur au défunt roi de Westeros.

Cependant, outre la réflexion sur la politique et ses enjeux Game of Throne propose également des scènes de sexe et de combat ce qui signe alors sa grosse différence avec un débat entre Philippe Poutou et Jean Lassalle. Dès la saison 1, une des personnages principaux, Daenerys, se fait violer par le chef d’une peuplade voisine, les dothraki, et ceux sous les yeux de son frère qui venait à l’instant de la prostituer pour obtenir le trône tant espéré. Toujours dans la même scène, le frère en question se fait doubler par le chef dothraki qui lui verse alors une marmite d’or fondue sur la tête. Suite à cette scène je vous souhaite bien de l’audace pour croiser le regard gêné de vos parents surtout s’ils vous proposent de regarder les sept saisons restantes ensemble…

5 - L’empire des sens (Nagisa Ôshima, 1976)

Avec: Eiko Mastuda et Tatsuya Fuji

L’Empire des Sens, de son titre original « la corrida de l’amour » est un drame érotique franco-japonais qui vous demandera à bien des reprises de ne pas croiser le regard de vos parents dans le canapé.

Désormais domestique, Sada Abe, ancienne prostituée ne se lasse pas d’observer les moments intimes de ses maîtres. Kichizo, son patron va rapidement manifester son attirance pour elle et démarre alors une aventure de péripéties érotiques.

Mais il n’y a pas que les ébats des protagonistes, pleinement dévoilés, qui viendront vous troubler et vous gêner devant papa et maman ; en effet, ce drame s’inspire d’une histoire vraie ! En 1936, Sada Abe, fut effectivement arrêtée après avoir été retrouvée avec le sexe de son amant qu’elle avait mutilé.

En bref, si tu t’interroges sur les limites de la passion amoureuse, sur l’érotisme poussé à son paroxysme, ce film en est une superbe illustration. A contempler de préférence en solitaire.

 

6 - Euphoria (Sam Levinson, 2019)

Avec: Zendaya, Hunter Schafer, Jacob Elordi

Claque visuelle de l’année 2019, la série Euphoria produite par HBO aborde bon nombre de sujets pour lesquels une présence parentale devient rapidement pesante pour ne pas dire profondément malaisante. Viol, drogues, pornographie, scarification, homosexualité, masturbation… La série s’intéresse aux générations d’aujourd’hui, à ses traumatismes, ses envies et ses ambitions. Le tout dans une atmosphère néon rythmée par une bande originale d’exception. Euphoria est une expérience à part entière. Une expérience à vivre de toute urgence. Peut être juste sans ses parents à côté…

7 - 50 nuances de Grey (Sam Taylor-Wood, 2015)

Avec : Jamie Dornan, Dakota Johnson

Histoire d’amour sous le signe du syndrome de Stockholm et de l’initiation BDSM, vous n’avez pas pu passer à côté du “phénomène” qu’a été ce film. Et alors qu’il est tiré d’un best-seller lu à majorité par des mères au foyer, le voir en compagnie de votre chère maman est largement déconseillé afin d’éviter que votre connaissance du domaine vous mette dans une position hasardeuse face à son incompréhension, ou que ses yeux pleins d’envie vous fasse regretter l’époque où vous pensiez être venus au monde au cours d’une livraison par cigognes. Par conséquent veillez à ce que vous le voyiez hors du cadre (encore innocent) de la famille, et cachez méticuleusement votre combi en latex si vos parents le voient sans vous…