La 7eme Critique

Pupille

Posted by in Films

(Jeanne Herry – 2018)  Avoir un enfant est naturel pour certain et un parcours semé d’embûches pour d’autres. Dans son nouveau film, Jeanne Herry nous plonge au cœur du système d’adoption français, de la naissance de l’enfant à son adoption, décrivant l’ensemble de l’organisation, ses rouages et ses acteurs. Le jeune Théo a été abandonné par sa mère qui ne se sentait pas prête pour un enfant dans sa vie et qui ne voulait pas créer le moindre lien avec lui. Elle ne touchera pas, ni ne parlera à son…read more

We need to talk about Kevin

Posted by in Films

 (Lynne Ramsay, 2011)   L’histoire d’amour d’Eva et Franklin avait tout pour fonctionner. Il ne manquait qu’un enfant pour que le tableau atteigne la perfection. C’est un peu sur un coup de tête ou plutôt un coup du cœur que Kevin a été conçu. Eva n’était pourtant pas prête à troquer sa vie new yorkaise pour un quotidien de mère au foyer banlieusarde et assez rapidement ce nouveau venu issu de la passion avec son mari n’est plus aussi attendu, à raison. Le jour de ses 16 ans, Kevin quitte…read more

Les Frères Sisters

Posted by in Films

(Jacques Audiard, 2018)   Les Frères Sisters est un western franco-américain adapté du roman de Patrick de Witt, réalisé par Jacques Audiard. Ce film suit les aventures des frères Sisters, Eli (John C. Reilly) et Charlie (Joaquin Phoenix), deux tueurs à gage très doués, notamment grâce à leur absence d’humanité. Dans un paysage western américain de la fin du XIXème siècle, les deux frères se voient confier une mission par le Commodore, qui de prime abord ne change pas de leur travail habituel : tuer un homme. Le film s’ouvre sur…read more

I Feel Good

Posted by in Films

(Benoit Delépine, Gustave Kervern, 2018)   I feel good est une comédie sarcastique réalisée par Benoît Delépine et Gustave Kervern, deux membre fondateurs de l’équipe Groland, et menée par les acteurs Jean Dujardin – dans le rôle de Jacques – et Yolande Moreau – dans le rôle de Monique. Monique dirige une communauté Emmaüs dans le sud de la France, quand elle voit un jour débarquer un individu en peignoir, son frère, Jacques. Bien qu’elle soit heureuse de retrouver son frère après tant d’années, elle a cependant du mal à…read more

La meglio gioventù

Posted by in Films

(Marco Tullio Giordana, 2003)   La meglio gioventù (ou Nos meilleures années en français), divisé en deux parties, parvient en 6 heures (seulement !) à retracer les meilleures années de deux frères, des années 1960 aux années 2000. Matteo et Nicola Caruti sont deux frères aux caractères opposés mais unis par une volonté de découvrir le monde et de toujours plus de liberté. D’un côté Matteo, un littéraire studieux, impulsif et très mystérieux que l’on a du mal à cerner. Et de l’autre Nicola, étudiant en médecine toujours prêt à sortir…read more

La villa

Posted by in Films

(Robert Guédiguian, 2017)   En plein milieu des calanques de Marseille se trouve cette villa. Cette magnifique villa (modeste malgré tout) construite par le père de famille. Elle sera au centre du film et toute l’action se déroulera autour d’elle ; laissant place à un huit-clos de presque 2 heures dans une ambiance triste, pesante, mais étrangement drôle. Bien que regorgeant d’une multitude de souvenirs heureux, cette villa a été le lieu d’une tragédie familiale qui bouleversera le destin de la famille. Le film débute par un long plan montrant le…read more

Frère des ours

Posted by in Films

(Disney, 2003)   Lorsque Kenai, un jeune indien se retrouve face à un ours à la suite de son imprudence, ses deux frères lui viennent en aide. Malheureusement, l’un d’eux y laisse la vie. Kenai, pour venger son frère, se lance à la poursuite de l’ours fautif et le tue. Cependant, les esprits, joueurs et désireux d’apprendre au jeune homme les valeurs d’un homme de bien, décident d’agir et transforment Kenai en un jeune ours. Il fait la rencontre d’un petit ourson un peu trop bavard, Koda. Ainsi commence leur…read more

Pardonnez-Moi

Posted by in Films

(Maïwenn, 2006) Pardonnez-moi est le premier film de Maïwenn et certainement – peut-être avec Le Bal des Actrices – le plus surprenant et le plus singulier. Surprenant dans sa forme puisque se mêlent à l’écran des scènes filmées de manière traditionnelle par une caméra extérieure, des scènes tournées par la protagoniste Violette, et des images d’archive de Maïwenn enfant.  Singulier dans sa narration puisqu’il est presque impossible pour le spectateur de distinguer l’actrice Maïwenn de l’héroïne du film Violette, de séparer l’autobiographique du fictif. Le film raconte donc l’histoire de…read more