Alien, le huitième passager

Posted by in Films

Ridley Scott – 1979

 

Alien, le huitième passager ou simplement « Alien » dans son titre original est un film d’horreur de science-fiction réalisé par Ridley Scott, premier de la saga et pose les bases d’un nouveau genre pour le grand écran.

Quoique l’on puisse penser de l’état de la saga aujourd’hui, le premier film mettant en scène le célèbre Xénomorphe fait dès ses début l’unanimité et est aujourd’hui considéré comme un film culte parmi les fans d’horreur tout comme de science-fiction.

Car oui Alien est avant tout un film d’horreur, et reprend les codes du Slasher mais pas seulement. En effet les ingrédients sont là, un groupe de personnes se faisant tuer un par un dans de belles effusions de sang, jusqu’au triomphe de la final girl, Sigourney Weaver. Néanmoins Alien se révèle bien plus subtil qu’un simple slasher, et au-delà des effets gore (la légende raconte même que des spectateurs ont tout simplement vomi lors du visionnage en salle lors de sa sortie !) qui ont certes vieilli mais qui demeurent efficaces, Ridley Scott par sa réalisation arrive à instaurer une véritable angoisse et une oppression qui grandit au fur et à mesure du film. Le huis-clos est d’autant plus efficace que l’environnement, le vide spatial autour du vaisseau, rend toute échappatoire impossible. Comme l’avait si bien décrit la promo du film, « dans l’espace, personne ne vous entendra crier », et Mr Scott, alors au sommet de sa forme, l’a parfaitement exploité.

Mais à mon sens la véritable force d’Alien, au-delà d’être un excellent film d’horreur, est d’avoir réussit à créer un univers de fiction convainquant et captivant. Ridley Scott, aidé du génial H.R. Giger, nous présente par ce film un alien marquant et les indices d’une civilisation mystérieuse à l’origine du Xénomorphe. Quel est ce vaisseau, pourquoi s’est-il échoué à cet endroit, qui est son énigmatique occupant et comment les Facehuggers et le Xénomorphe ont-il été créés ? Autant que question qui ont su stimuler la curiosité des spectateurs enthousiastes ! Scott, Giger et O’bannon le scénariste, ont compris que donner de quoi attiser l’imagination des spectateurs, en soulevant plus de question sur les origines de leur créature et sur son univers que de réponses est un moyen admirable de passer d’un simple film de fiction, à un véritable film culte à l’origine de tous les fantasmes.

Malgré les deux derniers films de Scott sur cet univers, qui au sens de beaucoup de fans de la franchise (comme moi) ont malheureusement ébranlé tout ce mystère qui faisait la force de la franchise, ce cher Ridley avait à l’époque réussi un véritable tour de force avec ce film que je porte toujours autant dans mon cœur. En cela que je vous conseille de ne pas abandonner cet imaginaire. De ne pas accorder trop de crédit à cette fâcheuse manie de tout expliquer qui sévit en ce moment, au travers de toutes ces préquelles qui se multiplient ; et de simplement laisser parler votre imagination. Regardez de nouveau ce premier opus et laissez-vous happer par cette saga, par tout son mystère (et n’hésitez pas à lire toutes les fan fiction et théories parfois sacrément bien faites qui en découle). Car après tout, un film, après sa sortie, n’existe que par l’esprit et la curiosité des gens qui s’en souviennent, et par la marque qu’il laisse au spectateur ! Et en cela, Alien est de ces films qui vous marque.

LEHMANN Thomas, 27/04/2020