Salt

Posted by in Films

Phillip Noyce, 2010

 

Réalisé par Phillip Noyce, Salt est un thriller politique d’action américain sorti en 2010 ayant reçu 3 nominations.
Au cœur des locaux de la CIA, Evelyn Salt, incarnée par Angelina Jolie, est un agent réputé qui œuvre pour la division « Russie ». Le film nous renvoie deux ans auparavant où l’on voit Salt être capturée puis torturée en Corée du Nord, pour être ensuite libérée grâce à son futur mari, Michael Krause. Alors que la vie d’Evelyn a repris son cours, un événement vient de nouveau perturber son quotidien: lors de l’interrogatoire d’un ancien agent russe, Orlov – accusé d’espionnage – elle se retrouve elle-même victime d’accusation. En effet, Orlov affirme fermement à la CIA qu’Evelyn est un agent double travaillant pour la Russie et qu’elle a pour mission d’assassiner le président américain.

Tout au long de l’interrogatoire, la tension est palpable. Tentant d’abord de garder son sang-froid, Evelyn Salt est rapidement suspectée par ses associés et une course poursuite se met dès lors en place dans les rues de Washington.
Alors que les jeux d’acteurs permettent de nous plonger rapidement dans le film, quand commencent les scènes de combat et de course poursuite, nous nous rendons immédiatement compte qu’il s’agit bel et bien d’un film d’action… et que Salt a dû être particulièrement bien formée avant d’entrer à la CIA. On finit même par se demander si elle est bien humaine ! Entre les pirouettes, les cascades, les tirs évités et les ruses, Evelyn parait sacrément rodée (trop peut-être ?). Même son ami, Ted Winter se lance à sa poursuite. Il est également difficile pour le spectateur de cerner exactement l’identité de Salt et de savoir quelles sont ses réelles motivations.

On ne s’ennuie pas en regardant ce film : aux scènes d’action, viennent s’ajouter de nombreux rebondissements et l’héroïne fait preuve d’ingéniosité lorsqu’elle tente de montrer qui elle est véritablement.
Le scénario reste cependant assez classique et certaines scènes de cascades sont trop prévisibles, mais surtout assez irréalistes, faisant perdre de la crédibilité au film. Aussi, beaucoup de clichés sont véhiculés : la gentille puissance américaine, intouchable, très développée sur les plans technologique et militaire avec des bâtiments de haute qualité et des agents de la CIA très formés qui s’oppose aux méchants russes. Ces derniers vivent cachés, et, incapables de former leurs propres agents russes, sont obligés de voler des orphelins américains afin de les former et de se constituer une armée d’espions.

Un point intéressant est la présence de références géopolitiques, avec des enjeux toujours actuels : comment se place la puissance russe face à la puissance américaine, l’investissement toujours important des Etats-Unis dans leur sécurité nationale, les relations conflictuelles entre les Etats-Unis et l’Iran, etc.
Finalement, ce film divertira sans aucun doute les amateurs de films d’action qui retrouveront Angelina Jolie, toujours aussi dynamique que dans Wanted ! Mais ne vous attendez pas non plus au meilleur scénario du siècle !

 

Sarah Launay