Top 7 des films de l’été 2019

Posted by in Top 7

1. Parasite (Bong Joon-ho, 2019)

Avec : Kang-Ho Song, Woo-sik Choi, So-Dam Park, Chang Hyae Jin

La palme d’or et un immense succès en salle, ce film est sans doute le plus marquant de cet été. Tout le monde ou presque a été surpris par ce drôle de thriller coréen réalisé par Bong Joon-ho. Vous ne connaissiez pas ces acteurs, mais vous avez dû reconnaître leur talent, mis en exergue par un scénario fou. A voir pour les retardataires.

2. Once Upon a Time in Hollywood (Quentin Tarantino, 2019)

Avec : Brad Pitt, Leonardo Dicaprio, Margot Robbie

Un casting d’exception, rassemblé par un réalisateur d’exception. Pour son neuvième film, hommage à l’Hollywood des années 60, Quentin Tarantino a fait appel aux deux visages emblématiques d’Hollywood : Brad Pitt et Leonardo Dicaprio. Avec pareilles têtes d’affiche, difficile de ne pas faire parler de lui et de son film ! Surtout quand on s’appelle Tarantino ! Once upon a time in Hollywood s’est imposé comme l’un des films les plus importants de l’été, difficile de passer à côté et de snober un réalisateur qui ne cessera jamais de nous surprendre.

3. Le Daim (Quentin Dupieux, 2019)

Avec : Jean Dujardin, Adèle Haenel

Le nouvel ovni de Quentin Dupieux a atterri dans nos salles, et ce pour notre plus grand plaisir. Le synopsis est simple, Georges achète un blouson en daim. Georges et blouson se rendent compte qu’ils ont un rêve commun, que celui-ci soit le seul blouson restant sur Terre. Pour réaliser ce beau projet, ils emploieront des méthodes peu recommandables. On rigole bien, mais on ne comprend pas grand chose.

4. Le Roi Lion (Jon Favreau, 2019)

Avec : Donald Glover, Beyoncé, Seth Roger, Billy Eichner

L’histoire est la même que dans le dessin animé, à quelques répliques près : la savane célèbre la naissance de Simba, qu’on va voir évoluer sous la tutelle de son père, Mufasa, et se préparer à prendre sa suite et à devenir roi. Scar, son oncle, ne l’entend cependant pas de cette manière et va tout mettre en oeuvre pour récupérer le trône.
Les images sont magnifiques et quelques incohérences de l’histoire originale ont été réglées, mais on ne peut s’empêcher de penser que Disney ne s’est pas foulé et n’a pas pris de risque en recyclant l’un de ses plus grands classiques.

5. Yuli (Icíar Bollaín, 2019)

Avec : Carlos Acosta, Keyvin Martinez, Edison Manuel Olvera

Ce biopic sur le danseur étoile Carlos Acosta retrace le destin atypique de ce gamin des rues de Cuba. A peine âgé de 10 ans, il affirme sa haine pour le ballet alors que son père, conducteur de camion, est convaincu du talent de son fils. Il le force alors à poursuivre ses études de danse et à surmonter sa peur du regard des autres. A travers trois âges différents, on le voit lutter pour devenir le meilleur en payant le prix de son succès.  

6. Wonderland (Keichi Hara, 2019)

Si Wonderland fait parti de ce top, c’est pour sa nullité extraordinaire. L’histoire d’Alice aux pays des merveilles revisitée dans un anime japonais aurait pu donner quelque chose d’original, mais non. Les dialogues sont “bateaux” et “téléphonés”, l’action est mal rythmée, les personnages pétris de clichés, et le plus drôle, le montage, a certainement été réalisé sous drogues dures. Seule lumière au tableau, un univers merveilleux avec des créatures trop mignonnes. Il y a eu un souci à un moment donné de la production. 

7. Yesterday (Danny Boyle, 2019)

Avec : Himesh Patel, Lily James, Ed Sheeran

Imaginez un monde où les Beatles n’auraient pas existé… Jack Malik, auteur-compositeur britannique sans succès est le seul sur Terre à se rappeler du groupe mythique. Il décide alors de reprendre chacun de leurs titres et rencontre un succès mondial. Jack va devoir choisir entre célébrité et intégrité.