Pose

Posted by in Séries, Sorties Séries

Ryan Murphy, Brad Falchuket Steven Canals (2018)

Si vous êtes fan de Glee et d’American Horror Story, le nom de Ryan Murphy ne doit pas vous être étranger… Avec plus d’une corde à son arc, le producteur nous offre une série politique et sans pareille en nous faisant entrer dans la magnifique « ball culture » New-Yorkaise des années 80.

Pose prend place au cœur des États-Unis où le sida fait ravage et où les personnes queer ne sont pas les bienvenues dans la société. Blanca, protagoniste transgenre, décide de quitter la maison de sa « mère adoptive » Elektra, tyrannique et égocentrique,afin de fonder la sienne. Elle fait alors la rencontre de Damon, un jeune homosexuel à la rue, pourvu de grands talents de danseur, quelle décide de prendre sous son aile.  Sous forme de rendez-vous aux « balls », chaque maison entre en compétition afin d’obtenir trophées et acclamations mais aussi parfois humiliations.

Les férus de mode seront époustouflés par les magnifiques défilés, lieu aux abris des regards et des jugements. C’est un endroit où leurs talents sont célébrés et où ces personnes peuvent être elles-mêmes. Car si la compétition est féroce dans la salle, la solidarité ne l’est pas moins face aux actes d’homophobie, de transphobie et de racisme. C’est une série au style bien différent, qui apporte fraicheur et glamour mais qui est surtout bien écrite. Les répliques sont dignes des plus grandes dramaqueens, qui parviennent à nous laisser avec le sourire, même dans les moments difficiles.

Le plus bluffant est sans doute d’avoir (enfin) un casting aussi authentique, rempli d’actrices transgenres, quand durant trop d’années ces rôles étaient confiés à des actrices cisgenres. Ce n’est pas non plus étonnant que la série ait été nommée pour l’Emmy du Meilleur Casting pour une série dramatique en 2019. Il était temps que l’on mette ces magnifiques actrices trans sous le feu des projecteurs mais aussi que l’on représente la communauté LGBT noire et latino comme il se doit. Posese fonde sur la réalité et raconte des histoires dont on n’aurait jamais eu conscience autrement. Elle donne la parole à ces femmes qui, via la fiction, nous laissent voir préjugés, discriminations et violence. Cette série n’aborde pas seulement l’art du voguing, de la pose ou du lip-synch. Elle donne plutôt accès à l’envers du décor, la manière dont ces personnages doivent lutter constamment afin d’obtenir les mêmes droits que les autres et malheureusement se les voir souvent refuser. C’est également un hommage aux innombrables victimes du SIDA, dans leur combat pour rester le plus longtemps en vie mais aussi pour tenter d’être vues dans une société où l’on ne les considère même pas dignes de vivre.

Verdict ? Pose est une série audacieuse et bruyante dont on avait besoin. Elle promet du changement dans les mentalités notamment quand on sait qu’une des actrices principales Indiya Moore a été choisie pour devenir la nouvelle égérie de Louis Vuitton.  La route est encore longue mais un réel changement est en train de s’opérer, et ça fait du bien.

Yasmine Essabaa