Cérémonie des Oscars 2018

Posted by in Focus

La 90e édition des Oscars a eu lieu dimanche dernier (le 4 mars) au Dolby Theatre dans la ville de Los Angeles. Pour la deuxième fois consécutive, la cérémonie a été présentée par l’humoriste et animateur américain Jimmy Kimmel. Cette cérémonie a récompensé comme tous les ans les meilleures performances du cinéma international de l’année passée. Malgré la déception française de ne pas avoir vu l’un de ses films nommé dans la catégorie Meilleur Film Etranger, la cérémonie fut somptueuse et les récompenses cinématographiques décernées ont donné lieu à de magnifiques discours.

 

Meilleur Film
La Forme de l’Eau – The Shape of Water de Guillermo Del Toro

Ce film nous dévoile l’histoire d’Elisa, qui travaille dans un laboratoire gouvernemental secret et qui va découvrir une expérience qui n’aurait jamais du lui être accessible…

Meilleur Réalisateur
Guillermo Del Toro pour La Forme de l’Eau – The Shape of Water

Meilleure actrice dans un rôle principal
Frances McDormand pour son rôle dans Les Panneaux de la Vengeance – Three Billboards

Mildred Hayes, mère d’une fille torturée et assassinée, passe tous les jours devant 3 panneaux publicitaires. Un jour, elle décide d’y faire afficher des messages visant le chef de la police locale puisque l’enquête concernant sa fille n’avance pas, acte qui va entraîner d’importantes conséquences…

Meilleur acteur dans un rôle principal
Gary Oldman pour son rôle dans Les Heures Sombres

Ce film retrace les avancées de Winston Churchill pendant la Seconde Guerre Mondiale, lorsqu’il devient premier ministre.

Meilleur second rôle féminin
Allison Janney pour son rôle dans Moi, Tonya

En 1994, lorsqu’une jeune patineuse artistique est attaquée, et que sa rivale qui n’est autre que Tonya Harding est soupçonnée d’avoir tout organisé, la société du sport vacille.

Meilleur second rôle masculin
Sam Rockwell pour son rôle dans Les Panneaux de la Vengeance – Three Billboards

Meilleurs décors
La Forme de l’Eau – The Shape of Water

Meilleure photographie
Roger Deakins dans Blade Runner 2049


L’officier K, un Blade Runner, est chargé de faire respecter l’autorité auprès des esclaves artificiels créés par les humains. Pourtant, il découvre un lourd secret qui fait de lui la cible de la haute administration.

Meilleurs costumes
Mark Bridges dans Phantom Thread

L’histoire d’un grand couturier des années 50 qui, un jour, rencontre une femme, et voit sa vie basculer.

 

Meilleur son (montage)
Lee Smith pour son montage dans Dunkerke de Christopher Nolan

Une guerre totale sur terre, en mer et dans les airs, une opération pour sauver des vies et rejoindre la plage de Dunkerke.

Meilleur son (mixage)
Dunkerke

Meilleur film d’animation
Coco, Pixar


Le jeune Miguel, en recherchant à prouver que la musique fait partie de son ADN, passe du côté des défunts le jour de la fête des morts et va découvrir une autre facette de sa propre famille.

Meilleur court-métrage
The Silent Child de Rachel Shenton


Une petite fille sourde nommée Libby découvre grâce à un assistant social le langage des signes.

Meilleure musique de film
Alexandre Desplat dans La Forme de l’Eau – The Shape of Water

Meilleure chanson
« Remember me » dans Coco

Meilleurs effets spéciaux
Blade Runner 2049 de Ridley Scott

Meilleurs maquillage et coiffure
Les Heures Sombres de Joe Wright

Meilleur film étranger
Une femme fantastique – A Fantastic Woman de Sebastian Lelio pour le Chili


Une différence d’âge, un amour interdit, la mort de l’être aimé et le rejet d’une belle famille, voilà les difficultés que Marina va rencontrer tout en restant une femme forte et même fantastique.

Meilleur documentaire court
Heaven is a Traffic Jam on the 105 de Frank Stiefel
Un documentaire court qui explore la vie de l’artiste Mindy Alper.

Meilleur scénario original
Jordan Peele pour Get Out


Ce film relate l’histoire d’un couple mixte. Mais lorsque la belle famille commence à montrer des signes de rejets en raison de la différence de couleur de peau, la situation se complique.

Meilleur documentaire
Icare – Icarus de Bryan Fogel


Icare aborde le thème du dopage dans le sport à haut niveau et pose des questions concernant l’éthique de ce monde sportif.