Seeing Allred

Posted by in Films Documentaires

(Sophie Sartain et Roberta Grossman, 2018)

Seeing Allred est un documentaire original Netflix réalisé par Sophie Sartain et Roberta Grossman, et sorti le 9 février 2018. Une heure et demie retracent la vie et la carrière fabuleuse d’une des avocates les plus célèbres des Etats-Unis. Ses choix de défense nourrissent un combat pour la protection des droits humains. Elle définira son métier, ostensiblement conduit par ses valeurs, comme « une zone de guerre » : une zone d’affirmation et de protection des droits humains. Gloria Allred, dont les prises de position seront souvent controversées par les médias, portera à la lumière des affaires toutes les plus connues les unes que les autres : retour sur une femme aussi forte que touchante.

Les affaires que Gloria défend la définissent : à travers chacune d’elles, règne la femme éprise de droit et de liberté. Souvent qualifiée « d’avocate stridente », Gloria se sert en réalité de sa popularité médiatique pour faire entendre sa voix, affirmer dès les années soixante ses idées si isolées des lignes répandues, du « bon chemin », des « bonnes mœurs ». Femme assurée et engagée, elle a été soumise, tout au long de sa carrière à de vives critiques. Le fil conducteur du documentaire est « l’affaire Bill Cosby », déroulée en parallèle de plans plus intimes avec la Gloria Allred de 76 ans, celle qui a du recul sur elle-même et les affaires qu’elle a défendues, celle qui explique, à nous spectateurs, d’où lui vient cet amour pour les droits humains, et cette rage singulière de se battre pour les faire valoir. C’est aussi cette affaire qui affirmera Gloria Allred comme une avocate talentueuse et affirmée. Gloria va se battre pour faire changer l’opinion publique face à cette affaire de viols, qu’elle identifie déjà comme un grand vecteur de changements. Petit point indispensable : Bill Cosby est un acteur et réalisateur américain, accusé par 40 femmes de viol après les avoir droguées (problème : les déclarations sont soumises à prescription. Gloria interroge : y-a-t’ il une limite à la vérité ?). Qui est sur le banc des accusés selon vous ? Gloria pointe ce problème si inhérent à notre société : l’accusé devient les accusées. La parole qui est remise en question est celle de ces 40 femmes : on questionne leur légitimité, mais on se demande aussi « que voulaient-elles lui soutirer ? ». C’est l’opinion publique, sur laquelle elle comptait tant, qui participera avec le combat de Gloria, à l’inculpation de l’acteur en 2015 (55 ans après les faits).

Cette affaire n’est qu’une image insuffisante de l’implication de l’avocate dans des combats sociaux : elle s’est battue pour que ne soient plus donnés dans les grands restaurants américains des menus avec prix pour les hommes, et sans prix pour les femmes ; a attaqué un grand magasin qui faisait payer aux femmes plus cher que les hommes pour les retouches ; a affirmé le caractère obligatoire de la pension alimentaire ; a parlé d’harcèlement sexuel jusqu’alors passé sous une omerta la plus complète ; a revendiqué les droits homosexuels dès 1989, a interrogé la vision archaïque de la famille traditionnelle, a dénoncé les discriminations de genre dans les jouets…Inévitablement, le combat de l’avocate, qui se confond avec le combat de la femme (en tant qu’humaine), est bien celui d’amener les problèmes sociaux dans des domaines de droit.

Ce documentaire place au centre la parole : celle de l’avocate, et celle des victimes d’abus en tout genre. Pour Gloria, les mouvements et la lumière émergent quand la vérité est le moteur : il suffit de quelques personnes qui ont le courage de dire ce qui leur est arrivé d’injuste, et beaucoup de gens diront ensuite « ça m’est arrivé aussi ».

Éloge aux droits et à la liberté, mais avant tout à la somptueuse carrière de Gloria Allred ; ce documentaire Netflix est aussi riche qu’inspirant.

Annabelle ANQUEZ