Thor : Ragnarok

Posted by in Films

(Taika Waititi,2017)

 

Avec 180 million de dollars on pouvait s’attendre à ce que ce troisième opus de Thor nous en mette plein la vue. Pari réussi pour Taika Waititi qui signe un film divertissant et qui n’est pas de trop comme on aurait pu le craindre.

Hela, déesse de la mort et sœur ainée de Thor est de retour pour s’emparer d’Asgard et détruire les mondes qui l’entourent. Privé de son marteau et coincé sur une autre planète, Thor va tout faire pour revenir à temps et sauver les siens. Toutefois, pour parvenir à s’enfuir il va d’abord devoir mener un combat de gladiateurs contre le champion de la planète en question. Un champion qu’il connait bien puisque ce n’est nul autre que l’incroyable Hulk…

Le scénario de Thor Ragnarok tient la route et il n’y a presque pas de longueur malgré les deux heures du film. On suit un Thor plus comique que jamais et la présence d’Hulk est aussi grandement basée sur l’humour. En effet, le réalisateur néo-zélandais place le rire au cœur de son film, peut être même un peu trop au vu des enjeux pour lesquels combattent nos héros. Les personnages perdent donc un peu en crédibilité à l’image d’un Hulk qu’on a choisit de faire parler désormais, sans doute pour favoriser le comique dans le film.

Les effets spéciaux sont assez impressionnants et rendent très bien à l’écran. On a sans doute dans ce film ce qui se fait de mieux aujourd’hui en attendant le troisième volet des Avengers ou encore Avatar 2. La scène de combat entre Hulk et Thor est particulièrement réussie et bien plus équilibrée qu’on aurait pu le croire. L’arène dans laquelle nos personnages se battent est gigantesque et la présence d’une telle foule accentue l’enjeu du combat. On y découvre aussi une demi-douzaine de nouveaux personnages qui auront un impact sur la suite du film et qui amèneront un peu de nouveauté dans la saga.

Cate Blanchett interprète à merveille son rôle de déesse démoniaque et parait plus jeune que jamais malgré ses 48 ans. Cependant, la présentation du personnage est un peu ratée on a l’impression que Hela est cruelle pour être cruelle alors que le spectateur aurait besoin de raisons pour justifier son envie de tout détruire sur son chemin. Après tout elle reste la fille d’Odin. Le personnage de Loki est impossible à cerner. Il alterne ses blagues avec son frère et des actes horribles comme parier sur la mort de ce dernier pour gagner de l’argent. Parfois on se dit que ça y est, Loki vient de faire un bon geste, il va désormais aider son frère à sauver les siens mais sa nature égoïste reprend sans cesse le dessus. Finira-t-il par retrouver la raison et aider son frère à sauver le monde ?

Alors même si l’élément de résolution tombe un peu du ciel, Thor Ragnarok est un bon gros blockbuster qui se laisse regarder. Enfin c’est aussi l’occasion pour Marvel de confirmer qu’à l’avenir ses personnages seront autant comiques que badass.

Julien Huygebaert