Rome

Posted by in Séries

(John Milius, William J. MacDonald, Bruno Heller, 2005)

 

Rome est une série américano-britannico-italienne co-réalisée par John Milius et William J.MacDonald. Diffusée pour la première fois entre 2005 et 2007 sur HBO, elle retrace l’histoire de la Rome antique à travers les épopées des deux personnages principaux : le légionnaire Titus Pullo (Ray Stevenson), réputé pour son impulsivité, sa débauche mais qui reste malgré tout attachant, et le loyal centurion Lucius Vorenus (Kevin McKidd), toujours droit dans ses choix et prêt à tout pour sa famille.

La saison 1 démarre avec le très célèbre épisode du franchissement du Rubicon par César à son retour de Gaule. Elle présente entre autre la lutte du pouvoir incessante entre César et Pompée, et se termine par l’assassinat de César aux Ides de Mars en 44 av JC. La saison 2 quant à elle, se focalise sur une autre lutte pour le pouvoir : celle entre Octave, qui n’était qu’un enfant dans la saison 1, et Marc-Antoine. Il est intéressant de voir comment, tout au long des saisons, Titus Pullo et Lucius Vorenus, deux personnages qui semblent au début ordinaires, arrivent à se faire une place petit à petit auprès de la haute société et à interagir avec les plus grandes figures de la Rome antique. La façon dont la série est filmée cherche à montrer très clairement l’opposition entre deux Romes : celle du luxe et des grandes familles romaines face à celle de la pauvreté grandissante. En insistant sur l’authenticité de la série et moins sur le côté historique, Rome parvient à réellement montrer le quotidien de personnages aussi bien lambdas que connus de l’époque et de présenter tant la grandeur de Rome que son insalubrité dans les bas quartiers.

Seul petit bémol : on remarque que les âges des personnages ne correspondent pas aux périodes évoquées. En effet, 20 ans séparent le début de la saison 1 et la fin de la saison 2, chose qui n’est pas du tout rendue à l’écran. Néanmoins, cela ne parvient pas à perturber le téléspectateur et n’enlève rien à la crédibilité de la série.

Le choix des réalisateurs a été de montrer une réalité crue au spectateur, et ils n’hésitent pas à montrer les violences de cette époque à l’écran. Ainsi, Rome regorge de scènes de violence et de sexe, ce qui lui vaudra de nombreuses critiques lors de sa diffusion.

Si à l’origine, la série était censée durer cinq saisons, seulement deux d’entre elles ont été diffusées suite au sombre incendie du 10 août 2007 des célèbres studios Cinecittà en Italie. Faute de moyens, Rome est une des séries les plus coûteuses de son époque, le tournage n’a pas pu reprendre, au plus grand dam des fans qui attendaient avec impatience la sortie des trois dernières saisons, supposées se dérouler en grande partie en Egypte et également mettre en scène la montée du christianisme.

Dans un souci d’authenticité encore une fois, l’Américain Jeff Beal compose le générique de la série en n’y faisant jouer que des instruments existants déjà à l’époque de la Rome antique. Cela donne ainsi une originalité à la bande son et c’est une vraie réussite !

Cette série à succès a été récompensée par sept Emmy Awards (dont les Meilleurs costumes et la Meilleure réalisation artistique) et a également été nominée aux Golden Globes en 2005 (dans la catégorie des Meilleures séries dramatiques).

Avec un total de 22 épisodes de 50 minutes, cette courte mais passionnante série mérite d’être regardée avec attention pour tous les férus de cette période historique !

Ariane HATABIAN