L’univers cinématographique de Marvel

Posted by in Focus

L’univers cinématographique de Marvel nous touche tous de près ou de loin, entre les véritables fanatiques et les simples visionneurs de films occasionnels Marvel est partout, que l’on aime ou que l’on aime moins (ou pas). L’univers cinématographique de Marvel (Marvel cinematic univers MCU en anglais) comprend de nombreux films très connus qui vont d’Iron Man à Captain America. De plus, dans le monde très fermé des comics et des films de super héros deux géants se font la guerre depuis presque 100 ans, Marvel Comics et DC Comics. Ces derniers adaptent de plus en plus de leurs comics au cinéma, mais avant de comprendre la raison de cette vague de films Marvel, il faut comprendre les débuts de cette maison d’édition si connue.

I. Marvel : les origines !

  • D’abord connue sous le nom de Timely Comicspuis Atlas Comics, ce n’est qu’en 1973 que la maison d’édition prend le nom de Marvel. Cette maison d’édition a été fondée par Martin Goodman dans les années 1930 (vers 1939). Au départ Marvel n’est qu’une simple maison d’édition qui produit des bandes dessinées ou comic books sans forcément créer ses propres personnages avec leurs histoires. C’est plus tard que la maison d’édition créera les super héros que l’on connait si bien. Les années suivantes sont quelque peu difficiles. Goodman, après avoir pris la décision de rationaliser son entreprise, subit échec sur échec, notamment avec la décision de sous-traiter la distribution de ses comic books. Cependant, après de nombreux faux pas et de nombreuses mauvaises décisions le premier comic book officiellement édité par « Marvel Comics », et non plus Atlas Comics, est le recueil d’histoires de science-fiction Amazing Adventures. Ce recueil a été publié le 9 mai 1961 ; à partir de là Marvel va connaitre des hauts et des bas mais cela ne l’empêchera pas d’être l’une des plus importantes maisons d’édition dans le monde du comic book et d’éditer des comics tous plus populaires les uns que les autres.
  • Marvel Comics connait de 1960 jusqu’au milieu des années 70 un grand succès. Toutefois ce qui lance réellement son succès est la publication des Quatre fantastiques (Fantastic Four) en 1961. Ce comic book a été imaginé par le célèbre Stan Lee, l’homme à l’origine de nombreux super héros d’aujourd’hui et Jack Kirby, un artiste américain surnommé « The King of Comics », littéralement « Le Roi des Bandes dessinées ». S’en est alors suivi une liste non exhaustive de comics devenus cultes, comme par exemple  Hulk en mai 1962 imaginé par Stan Lee et Jack Kirby, de même que Thor en août 1962 (Lee et Kirby). Par la suite Stan Lee collaborera avec de nombreux autres artistes comme pour Spider-Man en août 1962 qu’il créera avec Steeve Ditko, ou encore Iron Man en mars 1963 avec Don Heck. Les X-Men et Les Vengeurs (« The Avengers » en anglais) sortiront en septembre 1963 grâce à Lee et Kirby.

 

 

 

  • Au-delà du succès, Marvel Comics a bien failli disparaître de nos vies. En effet, si The Walt Disney Company ne l’avait pas racheté en 2009, il ne resterait que de Marvel Comics ses super héros.

II. Marvel aujourd’hui.

Bien que Marvel Comics ait pris du retard au niveau des comics, cette maison d’édition n’a pas été en reste pour tout ce qui concerne le cinéma. En effet, Marvel a su tirer son épingle du jeu en multipliant les grosses productions, bien qu’elle ne possède pas les droits de distribution pour Spider-Man et les X-Men. Ainsi depuis le lancement de sa première phase avec la sortie au cinéma du premier Iron Man en 2008, Marvel n’a cessé d’enchaîner les films  à succès en mettant en scène ses super héros d’autrefois. Marvel a lancé ses films en respectant toujours une logique,  certains devaient être en phase 1 tandis que d’autres en phase 3 ou peut-être une possible phase 4. Les phases constituant des regroupements de films liés ou non par un déroulement logique.

  • Phase 1 :
    • La phase 1 s’étend de 2008 à 2012, elle comprend :
      • Iron Man, sorti en 2008 ;
      • L’incroyable Hulk, lui aussi sorti en 2008 ;
      • Iron Man 2 en 2010 ;
      • Thor en 2011 ;
      • Captain America : First Avenger en 2011 ;
      • Avengers en 2012, il constitue le dernier opus de la première phase des films de super héros Marvel.
  • Phase 2 :
    • La phase 2 s’étend de 2013 à 2015 ;
      • Iron Man 3 en 2013;
      • Thor : Le monde des ténèbres en 2013 ;
      • Captain América : Le soldat de l’hiver en 2014 ;
      • Les Gardiens de la Galaxie en 2014 ;
      • Avengers : L’Ère d’Ultron en 2015 ;
      • Ant Man en 2015.
  • Phase 3 :
    • La phase 3 s’étend de 2016 à 2019
      • Captain America: Civil War en 2016 ;
      • Doctor Strange en 2016 ;
      • Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2 en 2017 ;
      • Spider-Man: Homecoming en 2017 ;
      • Thor : Ragnarok en 2017.
    • Les futurs films de Marvel
      • Black Panther en 2018 ;
      • Avengers: Infinity War en 2018 ;
      • Ant-Man et la Guêpe en 2018 ;
      • Captain Marvel en 2019 ;
      • Film Avengers sans titre en 2019 aux USA.

D’autres films Marvel sont prévus, cependant pour le moment nous ne savons pas s’ils feront partie de la phase 3 ou de la future phase 4, comme par exemple la suite de Spider-Man: Homecoming prévue en 2019 aux Etats-Unis, la date de sortie est toujours inconnue en France.

III. La guerre des géants !

Depuis la création Marvel Comics, cette maison d’édition, qui a fait voyager et rêver plusieurs générations, grands comme petits, est en concurrence avec une autre grande maison d’édition de comic books, DC Comics. Cette dernière, née en 1934, était la plus grande maison d’édition depuis sa création jusque dans les années 60, où Marvel Comics a rattrapé rapidement son très léger retard lorsque le cinéma a peu à peu remplacé les comic books. En matière de super héros, les deux maisons d’édition sont très différentes. En effet, tandis que DC Comics est plutôt tournée (sans forcément le vouloir) vers les super héros de « papa », type Batman, Superman, Flash ou encore Wonder Woman, Marvel Comics cultive les super héros plus « sympas », auxquels les fans s’identifient plus facilement.

Aujourd’hui Marvel Comics détient une petite longueur d’avance sur DC Comics, elle a compris que les super héros devaient être plus humains, avec des problèmes humains, comme pour les Quatre Fantastiques qui ressentent la jalousie, la haine ou encore la tristesse de ne pas pouvoir vivre normalement à cause de leurs pouvoirs. Ce caractère plus humain chez les super héros de Marvel fait d’eux des personnages auxquels on s’identifie facilement. De plus, ces derniers évoluent dans des villes bien réelles, comme New York, contrairement à DC Comics qui a fait le choix d’inventer tout un univers pour presque tous ses super héros, ainsi, Superman évolue dans la ville de Metropolis tandis que Batman dans celle de Gotham. De plus les personnages de DC Comics n’ont bien souvent rien à voir avec le genre humain, comme Superman ou encore Wonder Woman qui sont tous deux originaires d’une autre planète.

Tous ces petits détails ont eu leur importance dans la guerre du box-office pour ces deux maisons d’édition. L’attachement aux super héros est primordial, non pas que l’on ne soit pas attaché à Superman ou Batman, mais on se sent plus proche d’un Spider-Man adolescent n’ayant pas beaucoup d’amis que d’un Bruce Wayne milliardaire qui devient Batman la nuit.

Les chiffres indiquent clairement qui est en tête pour gagner la guerre qui ne finira que lorsque tout le monde, grands comme petits, se désintéressera des super héros, autant dire jamais. En effet, avec plus de 19 milliards de dollars engrangés en 40 films (soit 491 millions de dollars en moyenne par film) pour Marvel, contre un peu plus de 7 milliards de dollars pour DC Comics avec 26 films (soit 379 millions de dollars par film), c’est bien Marvel qui domine. Malgré tous les efforts de DC Comics pour surfer sur les succès de Marvel Comics, notamment avec le film Justice League sorti en 2017 qui fait écho au succès planétaire Avengers.

Toutefois, la bataille n’est pas finie et les tendances pourront s’inverser dans les années à venir. Tout va dépendre des choix des deux maisons d’édition. Bien que Marvel Comics soit déjà bien partie en matière de projets futurs, elle doit tout de même faire attention à la lassitude des spectateurs face à des films pouvant être rébarbatifs ou tout simplement face à des super héros qui n’évoluent plus.

 

Nina MARTHE-ROSE