This is us

Posted by in Séries

(Dan Fogelman, 2016)

 

Voilà maintenant plus d’un an que la série américaine This Is Us a débuté sur nos écrans. Bien qu’assez peu connue du grand public, la série s’est faite son nid et a été nominée un nombre incalculable de fois tant pour ses acteurs que pour le drame qu’elle décrit (Golden Globes, MTV Awards…).

This Is Us est une série qui se distingue des séries à la mode actuellement : pas de mystère à la Stranger Things, pas de love story à la Outlander, pas de spéculation à la House of Cards…Non This Is Us est une immersion dans le quotidien et la vie d’une famille américaine – comme le titre le présage. Mais pas n’importe quelle famille, les Pearson sont atypiques sans jamais aller dans la caricature.

Ce qui nous plait dans This Is Us, c’est que l’histoire met en avant autant la vie des parents que celle des enfants, il y a deux espace-temps qui rythment quasiment chacun des épisodes. Bien que les épisodes abordent des moments/sujets différents, la trame de fond est suivie et le spectateur en apprend toujours plus pour découvrir petit à petit le tableau qui est dépeint sous ses yeux. This Is Us est une série pour les émotionnels, ceux qui n’ont pas envie d’action exacerbée mais plutôt de sentiments purs. Les premiers épisodes sont assez représentatifs de l’atmosphère globale de la série (la saison 2 est en cours de diffusion).

La force de This Is Us est aussi son casting, il est diversifié (autant dans les morphologies que dans le niveau de célébrité). D’un côté, Mandy Moore et Milo Ventimiglia, en couple idéal, tous les deux parfaitement convaincant. De l’autre, un Sterling K. Brown époustouflant et drôle. Alors on choisit vite ses préférés et on s’attache à eux. L’interprétation des acteurs est d’autant plus importante que l’on pourrait penser que les caractéristiques de chacun sont stéréotypées, excessives…Mais non, la mise en scène s’accorde pour bouger les codes de la télévision moderne (place de la femme, lien entre l’origine et la réussite sociale).  Entre scènes dramatiques et humour subtil, le spectateur se laisse porter par une histoire très bien écrite.

Le seul hic serait l’introduction de personnages secondaires voire tertiaires qui n’apportent pas grand-chose à l’histoire. A la moitié de la saison 2, le spectateur a plein de questions sans réponse sur l’histoire principale et c’est largement assez.

This Is Us est une série feel-good : même si on pleurniche, on sourit  aussi et quand on a fini un épisode, on a hâte de voir le prochain. Sortez les mouchoirs et lancez-vous !

Chloé Lefur