Les Garçons et Guillaume à table

Posted by in Films

(Guillaume Gallienne, 2013)

Ce film autobiographique franco-belge est une pure merveille du septième art, c’est une adaptation de la pièce de théâtre homonyme écrite par Guillaume Gallienne, sociétaire de la Comédie-Française. Dans ce long métrage, on suit Guillaume Gallienne, qui interprète son propre rôle ainsi que celui de sa mère, dans la quête de son identité. En effet, depuis son plus jeune âge, Guillaume se prend pour une fille, tout son entourage le considérant comme tel, notamment sa mère qui tient des propos pouvant porter à confusion, comme « Les Garçons et Guillaume à table » qui va devenir le titre du film, ou encore « ma chérie » pour désigner Guillaume. De ce fait, tout le monde pense que ce dernier est homosexuel, il va finir par y croire lui aussi, ce qui va donner lieu dans le film à des scènes hilarantes et parfois même gênantes (surtout pour lui). Lors de sa quête, il n’aura de cesse de se comporter comme une fille, jusqu’à imiter sa mère à tel point que plusieurs membres de sa famille vont les confondre.

Guillaume Gallienne, en tant que scénariste, réalisateur mais aussi acteur pour les deux principaux rôles du film (lui-même et sa mère), nous prouve qu’il peut briller dans tous les domaines. En adaptant sa pièce de théâtre, ce comédien prenait un risque, dans le sens où cela est difficile d’adapter un one-man-show au grand écran. En effet, les codes ne sont pas les mêmes et il est nécessaire de passer par une réécriture, chose à laquelle il a excellé. Pour ce film, Guillaume Gallienne a été de nombreuses fois récompensé, notamment lors de la cérémonie des Oscars en 2014, où il remporte les Oscars du meilleur film, celui de la meilleure adaptation, l’Oscar du meilleur premier film et celui du meilleur acteur. Toutes ces récompenses témoignent de ses talents à porter de nombreuses casquettes pour son premier film en tant que réalisateur.

Au-delà de la très belle réalisation du film, Les Garçons et Guillaume à table peut nous paraitre de prime abord comme un film légèrement prétentieux, voir nombriliste. Pourtant en tant que film autobiographique, il est tout à fait normal que l’histoire soit basée sur la vie d’une seule et même personne. Cependant, lorsque l’on regarde ce film pour la première fois, on est vite touché par la vie de ce personnage atypique qu’est Guillaume, de la naïveté qui émane de lui face à la réalité du monde, mais aussi de son rapport avec les femmes. Durant le film, Guillaume nous explique avec poésie et grâce la vision qu’il a des femmes, pourquoi il les aime tant. De plus, ce long métrage porte en lui différents messages, en plus de l’ode aux femmes et à sa mère, il nous fait réfléchir sur notre tendance à juger trop vite, à placer les personnes dans des cases sans que ce soit forcément une réalité. En plus de nous émouvoir, ce film nous fait rire, certaines scènes sont d’ailleurs comiques au possible (on repense aux scènes devant les médecins de l’armée), ce qui rend cette comédie d’autant plus riche en émotions.

Pour finir, le premier film de Guillaume Gallienne est une réussite totale, grâce à son talent d’acteur mais aussi grâce au génie dont il a su faire preuve au moment de romancer sa propre histoire. Il nous livre là un film poignant tout en gardant une certaine forme de légèreté, il partage avec nous l’intimité de sa vie, ses doutes, ses peurs, ses joies, mais aussi l’amour qu’il porte à sa mère.

 

Nina MARTHE-ROSE