Riverdale saison 1

Posted by in Séries

(Greg Berlanti et Roberto Aquirre-Sacasa, 2017)

 

 

La nouvelle série préférée des adolescents est sans aucun doute Riverdale. Des héros parfaits, une intrigue sanglante, de quoi rassasier tous les jeunes passionnés de séries américaines. Après la mort de Jason Blossom, quelques adolescents se lancent dans une enquête trépidante afin de découvrir l’identité du meurtrier de Riverdale. Bien évidemment, comme dans toutes les autres séries du genre, on retrouve des intrigues de lycéens, des secrets de famille et des policiers encore une fois dépassés par une bande d’adolescents qui s’improvisent experts enquêteurs.

Chaque adolescent de notre époque peut s’identifier à l’un de ces personnages stéréotypés. En effet, chacun des héros possède une personnalité bien singulière bien que parfois trop clichée. Archie, le sportif et guitariste au grand cœur, Veronica, la nouvelle bourgeoise fille d’un homme en prison, Betty, la fille modèle qui cache de noirs secrets, Jughead, le solitaire introverti, Cheryl, la démoniaque et sexy sœur de Jason Blossom ou encore Kévin le meilleur ami gay de la bande, autant de personnages trop parfaits que vous allez adorer aimer ou détester.

Si l’idée générale est plutôt intéressante avec une volonté de faire d’un groupe d’adolescents une vraie ligue des justiciers, la réalisation est maladroite. A mesure que les épisodes s’enchaînent, l’intrigue patine avec des rebondissements parfois totalement ubuesques. On a presque l’impression que les auteurs écrivent l’histoire épisode après épisode, sans en connaître eux-mêmes la fin. Malgré tout, Riverdale est une vraie réussite d’un point de vue esthétique avec des tenues et une ambiance vintage absolument fascinantes ainsi qu’un éclairage qui place les personnages dans une sorte de halo lumineux, comme s’ils étaient les seuls espoirs de cette ville plongée dans le chaos.

En définitive, Riverdale est une excellente production américaine mais peut justement laisser au spectateur un amer goût de déjà-vu. Dans la lignée de Pretty Little Liars, Desperate Housewives ou même de Gossip Girl, cette série ravira tous les passionnés de ce type de programmes délicieusement prévisibles. Cependant, on espère que la saison 2 permettra d’approfondir la réflexion sur les personnages et que la nouvelle intrigue pourra amener un peu de fraîcheur et d’originalité à cette série naissante.

 

Claire TABORET