Jessica Jones

Posted by in Séries

(Melissa Rosenberg, 2015)

Je ne savais pas à quoi m’attendre en commençant cette série, pour cette raison, et, j’ai bien failli ne jamais finir Jessica Jones, cependant, on ne peut faire une critique sans avoir vu la totalité de la série. De plus, la série était très attendue par la presse et les spectateurs car c’est le fruit d’une collaboration entre Netflix et Marvel. Une raison de plus pour se faire son propre avis sur la série.

La trame principale est l’adaptation du comic Jessica Jones. La série raconte l’histoire de Jessica Jones, super héroïne qui a décidé de quitter le monde des super héros et de s’installer à New York en tant que détective privée. Elle est hantée par un homme, Killgrave qui l’a asservi pendant une longue période de sa vie. Mais, une nouvelle enquête fait ressurgir son passé au grand jour.

J’ai dû me forcer pour regarder la totalité de la saison 1, en effet, les personnages ne sont pas très attachants. Il y a de nombreux personnages secondaires qui prennent une place importante dans la série, cependant, leur histoire s’intègre de manière incongrue à l’histoire principale ce qui rend la série assez confuse.

Série psychologique où les scènes d’action sont rares, (il est important de le souligner pour des séries de super héros !) les scénaristes se sont focalisés sur les relations entre amis. La série souligne les conséquences dramatiques après avoir été manipulé et emprisonné psychologiquement. En cela, la série nous éclaire et nous révèle la difficulté du retour à la vie quotidienne après avoir subi un tel traumatisme.

Je me faisais une joie de regarder une série de super héros qui sort de l’ordinaire. Cependant, pour moi, c’est une déception. Malgré des acteurs convaincants, Krysten Ritter en Jessica Jones et David Tennant en Killgrave, je ne conseillerais pas de voir cette série, mais, ce n’est que mon avis. Elle ne fait que 13 épisodes, cependant, elle parait en faire beaucoup plus.

 

Cécilia MONS