The Voices

Posted by in Films

(Marjane Satrapi, 2014)

Quand Marjane Satrapi entre dans la salle de cinéma et nous raconte sa rencontre avec Ryan Reynolds on a tout de suite envie de devenir sa meilleure amie. Efficace, dynamique, drôle, elle donne directement le ton du film que l’on s’apprête à voir.

L’histoire est celle d’un jeune homme un peu dérangé mentalement qui arrête de prendre ses médicaments. Entre thriller et comédie, le long-métrage, parfois kitsch, nous procure un panel d’émotions intéressant. Très vite, on s’attache au personnage incarné par Ryan Reynolds et on s’étonne de son jeu d’acteur irréprochable ! Le reste du casting nous surprend moins mais tous sont assez justes et cela permet au film d’être complètement crédible.

La partie excellente de ce film réside dans un scénario tranché entre thriller (vraies scènes qui sont vraiment dures) et comédie (très drôles, vraiment !). Les parties thriller sont les parties de la « vraie vie » quant à la comédie c’est plutôt la réalité du personnage principal. Là où réside le twist supplémentaire qui donne du punch au film c’est évidemment le chat et le chien domestiques qui sont les voix internes de Ryan Reynolds ! Le chat représente le petit démon et le chien l’ange, ça paraît cliché, mais les répliques sont justes et touchent au bon endroit. A savoir : c’est Ryan Reynolds qui fait les voix des animaux (!!!)

Ce que l’on peut reprocher ce serait tous les flashbacks… Inutiles et téléphonés, ils nuisent au film et même si ils nous permettent de mieux comprendre l’attitude du personnage, on s’en fout un peu. Du coup, certains passages sont un peu longuets et on est pressés de retrouver les phases comiques du film.

C’est le seul serial-killer à qui l’on a envie de faire des bisous en tout cas, il est absolument adorable ! Et moi je dis « Miaou to that ».

Olga GUINUT