The Grand Budapest Hotel

Posted by in Films

(Wes Anderson, 2014)

Le dernier film de Wes Anderson sortit début 2014 est un chef-d’oeuvre. Même en connaissant le style du réalisateur, ce film est inattendu et encore plus fou que les précédents ( A bord du Darjeeling Limited ou encore Moonrise Kingdom).

The Grand Budapest Hotel, récompensé du Grand Prix du Jury à la Berlinale 2014, raconte l’histoire de  M. Gustave, concierge distingué de l’hôtel dans les années 30, et de son garçon d’étage (« Lobby Boy »), Zéro Moustafa. Le scénario est fondé sur le vol d’un tableau inestimable et la bataille pour l’héritage qui en découle.

Cependant, comme souvent chez Anderson, ce n’est pas l’histoire en elle-même qui « fait » le film. Wes Anderson revendique Stefan Zweig comme inspiration de cette comédie dramatique britanico-allemande et pourtant on ne semble assister qu’à un montage de scènes plus appliquées les unes que les autres. Le monde de Wes Anderson est fascinant et nous régale : décors caricaturaux, scènes burlesques, dialogues drôlissimes… Le privilège du réalisateur est aussi de pouvoir s’entourer d’un casting excellent (même pour les plus petits rôles) : on retrouve nos trois acteurs du Darjeeling Limited (Owen Wilson, Adrien Brody et Jason Schwartzman) mais aussi Tilda Swinton – méconnaissable – et les intarissables Edward Norton et Bill Murray. Mais les rôles principaux reviennent à Ralph Fiennes (que l’on est content de voir autrement qu’en Voldemort) et Tony Revolori, totalement inconnu jusqu’ici mais dont la carrière en fut propulsée.

On finit le film en le regrettant déjà tant il est rare d’assister à autant d’humour sans tomber dans le cliché ou le déjà vu. The Grand Budapest Hotel est un film à consommer sans modération, entre amis et en VO !

Chloé LEFUR-DUROUX