Poulet Aux Prunes

Posted by in Films

(Marjane Satrapi, 2011)

Marjane Satrapi est une femme de plusieurs casquettes. Cette franco-iranienne écrit, dessine, joue et réalise des œuvres senties depuis le début du millénaire. En 2004 paraît Poulet aux prunes, l’un de ses derniers albums. Sept ans plus tard, elle décide de porter son Poulet aux prunes au cinéma avec l’aide de Vincent Paronnaud, issu tout comme elle du monde de la bande dessinée.

Ce conte, narré par la voix unique d’Edouard Baer, nous fait vivre les dernières heures de Nasser Ali Khan, joué par l’excellentissime Mathieu Amalric (La vénus à la fourrure, Le fils de Joseph, The Grand Budapest Hotel pour ne citer qu’eux), violoniste téhéranais dont l’instrument a été cassé et qui n’en retrouve aucun à la mesure de son talent. Navré de cette perte inestimable, il ne souhaite plus continuer à vivre et décide donc de se laisser mourir, s’enfermant dans sa chambre pour les huit derniers jours de sa vie, pendant lesquels il va se remémorer différents épisodes de son existence.

Poulet aux prunes est un film touchant et amusant où chacun des derniers jours du musicien nous plongent dans un esthétisme et une époque du cinéma différents. Le voyage que nous propose Marjane Satrapi est des plus agréables et on se laisse charmer par une réalisation imparfaite, ce qui fait son sel. L’issue dramatique du film, bien qu’attendue, donne une profondeur suffisante à l’intrigue pour passer de la simple fable amusante à un conte émouvant, une belle réussite. La présence de la toujours magnifique Chiara Mastroianni convaincra les derniers sceptiques d’aller se régaler de ce Poulet aux prunes fameux.

Alexandre FOURNET