Polytechnique

Posted by in Films

(Denis Villeneuve, 2009)

Le 6 décembre 1989, aux alentours de 17h10, un misogyne fou pénètre dans l’une des salles de classe de l’Ecole Polytechnique de Montréal avec une carabine afin de massacrer le plus de femmes possibles. Ce jour-là, il tuera treize étudiantes et une employée de l’établissement, avant de se suicider. Vingt ans plus tard, Denis Villeneuve décide de leur rendre hommage avec un film d’une puissance assourdissante. A travers les yeux de deux étudiants, le réalisateur canadien nous propose de revivre cette tragédie. L’emploi du terme revivre prend tout son sens ici, tant l’on est pris aux tripes par l’horreur, par la vitesse des événements et notre impuissance face à cette violence dénuée de toute raison. A chaque coup de fusil, on s’enfonce dans l’insupportable, dans l’inadmissible, à tel point qu’il en devient difficile de simplement entendre ces coups. Aucun doute, aucun espoir ici. Seulement la mort, inextricable, implacable et terrifiante. Denis Villeneuve choisit le noir et blanc avec beaucoup d’intelligence, afin de nous préserver de la vue du sang omniprésent. Pas de place à la figure de style ou à l’excès technique, la sobriété est de mise et cette dernière donne au film une justesse accablante. Il aura fallu tout le génie du québécois pour produire un hommage simplement parfait. Lorsque l’écran s’éteint, on reste abasourdi, abruti devant l’ineffable. A voir absolument, pour ne jamais oublier.

Alexandre FOURNET