Parle Avec Elle

Posted by in Films

(Pedro Almodóvar, 2002)

Marco est journaliste. Sa petite amie Lydia est torero.

Benigno est infirmier. Il s’occupe d’Alicia, une danseuse dans le coma.

Quand Lydia tombe elle aussi dans le coma après un accident de corrida, se noue entre Marco et Benigno une étrange amitié qui fera ressurgir du présent et du passé des histoires insoupçonnées.

Début du film : Marco et Benigno assistent, côte à côte, à une représentation du Café Müller de la chorégraphe allemande Pina Bausch. Ils ne se connaissent pas encore, mais le destin les réunira quelques mois plus tard autour d’une affaire sordide.

De cette affaire, le spectateur ne saura d’abord rien. Bercé par la musique espagnole, envoûté par la puissante chaleur des corps de femmes (le corps bandé et athlétique de Lydia, celui délicat et opalin d’Alicia), par la sensibilité accrue et déconcertante des personnages masculins… ce n’est que tardivement qu’il se réveillera emporté par un scénario dont il ne mesurait pas l’habileté malsaine – scénario d’ailleurs récompensé d’un Oscar et d’un BAFTA l’année suivante.

Faisant fi, avec toute l’intelligence et l’esthétisme qui le caractérisent toujours, de l’unité de temps et de la morale traditionnelle, Almodóvar signe encore une fois une œuvre impertinente, au casting de laquelle les admirateurs retrouveront nombre de ses acteurs fétiches (Javier Cámara, Darío Grandinetti, Mariola Fuentes).

A la fois thriller, comédie, drame, romance… Parle avec elle est une perle glissant sur le ruban de l’exceptionnelle filmographie du maître espagnol du cinéma d’auteur populaire.

Tahani SAMIRI