Pan

Posted by in Films

(Joe Wright, 2015)

L’histoire de Peter Pan me plait beaucoup, j’ai l’impression qu’elle s’adresse plus aux adultes qu’aux enfants de par les thématiques qu’elle aborde et ça ça me botte. Parce que quand on y réfléchit bien, la peur de vieillir qui caractérise Peter, c’est purement un truc de vieux, les enfants en général, il réalisent pas qu’un jour ils seront vieux, qu’ ils auront de l’arthrose et qu’ils auront besoin d’un déambulateur pour marcher. Bref, je pense qu’il y a plein de choses à dire sur cette histoire et sur toutes les adaptations qui en ont été faites mais ce n’est pas le moment.

Le film n’aborde pas cette histoire de façon frontale, il se veut être une introduction aux aventures de Peter Pan et une façon d’approfondir sa relation avec le Capitaine Crochet. Tout cela sous couvert d’un gentil divertissement pour enfants.

La rencontre entre cet univers riche et Joe Wright, un réalisateur qui ne démérite pas, connu pour sa parfaite maitrise de l’image dans ses films et ses plans séquences souvent très impressionnants, pouvait donner quelque chose de bien, quelque chose de beau, quelque chose de Bosch.

Maaaaais … non. Le résultat est catastrophique, c’est vraiment dommage. Et comme ça m’énerve, que je n’arrive pas à écrire cette critique, je vais vous faire un petit listing de tout ce qui cloche dans ce film, préparez vous, ça commence maintenant :

  • La quasi totalité du film a été tourné en studio, ça se voit, c’est moche, les couleurs sont toujours saturées et la lumière semble toujours artificielle (parce qu’elle l’est en fait).
  • Les effets spéciaux sont parfois vraiment ratés, cf. les oiseaux-squelettes-aux-yeux-globuleux qu’on dirait sortis tout droit d’une cinématique d’un jeu vidéo de 2005 (et à l’époque c’était pas beau).
  • Oh putain Peter Pan il joue mal.
  • Oh putain Garett Hedlund il essaie d’imiter Jack Sparrow c’est nul il en fait trop oh putain c’est dommage.
  • Oh putain ils écoutent Nirvana au Pays Imaginaire (à la limite pourquoi pas pour celui-ci, Nirvana c’est stylé).
  • J’arrête avec les « oh putains », et je finis les points négatifs en un seul gros point, repréparez-vous.
  • C’est long, on comprend pas tout, on a aucune empathie envers les personnages parce que Peter Pan c’est un petit con, tous les indiens meurent d’un coup et il reste plus que les 3 protagonistes mais ça va la princesse indienne elle s’en fout parce qu’elle est amoureuse de Garett Hedlund, y a Cara Delevingne qui apparaît 2 secondes en 3 exemplaires pour 6 fois plus de plaisir (parce que 2×3=6, suivez un peu), on dirait presque un placement de produit, ça nous questionne presque sur la place de la femme dans l’industrie cinématographique mais bon on s’en fout c’est pas le sujet, et enfin les costumes sont moches et m’auraient carrément traumatisés si j’avais vu le film jeune (je fais le fou là, ils m’ont traumatisé même si j’ai 21 ans).

Bon il y a deux trois choses à sauver quand même. Contrairement à beaucoup sur les internet, j’ai apprécié la performance de Hugh Jackmann dans le rôle du grand méchant. Il a compris que le film n’avait aucun sens, du coup il se laisse aller, il se la donne, il prend du bon temps et ça fait mouche (#jeudemot).

Quelques scènes d’actions sont plutôt réussie, notamment la scène de fin pendant laquelle Peter Pan se transforme en super sayan et pète la gueule de Barbe Noire à base de Kamehameha. Rien que pour ça on peut frapper de façon régulière les crochets qui nous servent de main pour essayer d’imiter un applaudissement.

Bref, n’allez pas voir ce film, j’ai pas parlé de la moitié des choses qui n’allaient pas, et le pire c’est que je ne pense même pas que ce soit un bon film pour les enfants. Si vous tenez à votre frère/sœur ne l’amenez pas voir Pan, ce serait le priver de 2h de sa vie bêtement. Emmenez le voir Hôtel Transylvania 2 plutôt, le un était carrément bien.

Allez la bise,

Alexandre PUJOL