Pacific Rim

Posted by in Films

(Guillermo Del Toro, 2013)

Note : 6/10

« Orgie pyrotechnique », « visuellement sublime », « effets spéciaux extraordinaires », « déferlement sonore et visuel hors-norme »… La critique ne manque pas de superlatif pour qualifier ce qui restait le blockbuster le plus attendu de l’année. Le visuel est incontestablement grandiose, démentiel, devançant de très loin les quelques autres films SF de cette année (After Earth ; insupportable, ou Oblivion ; soigné mais trop lisse).

Alors oui Pacific Rim est grandiose, titanesque même faisant alors passer les Robots de Transformers pour des Playmobils. Le gigantisme des Jaegers et des « Kaiju » permet de faire de la terre entière le terrain de jeu d’une guerre totale. On reste scotché devant la démesure des batailles, la fluidité des mouvements et l’intelligence des chorégraphies qui les servent. Mais l’étonnement s’arrête là.

 
Aucune surprise à glaner du côté du scénario, d’une platitude et d’une banalité décevante. Vous aurez donc des scènes d’émotions factices, des flash-back quasi-inutiles, sinon pour rajouter une énième dose de pathos malvenue. Le duo d’acteurs ne fonctionnent jamais vraiment, la faute sûrement à des acteurs peu charismatiques et pas franchement convaincants. Hell Boy s’appuyait sur le charisme et l’humour transgressif et décalé de son héros, Pacific Rim n’y parvient nullement. Était-ce le but ? Pas sûr mais le script manque cruellement de saveur.

Ne reste alors que le caractère jouissif de la mise en scène, clairement exceptionnelle au même titre que l’univers crée.
Pur trip personnel de son auteur et déclaration d’amour au genre des Robots Japonais, Pacific Rim est une gifle divertissante et superbe. Manque alors la subtilité et la malice du réalisateur pour étoffer des carences scénaristiques flagrantes et une paresse étonnante quant aux dialogues.

S. GAUBERT