(Woody Allen, 2014)

Note : 5/10

 

 

Woody Allen ne surprend pas – ne surprend plus – cette fois-ci. Dans Magic in the Moonlight, tous les codes du réalisateur sont réunis et tendent à nous faire passer un moment de détente. Le problème c’est que, à vouloir trop mettre en avant ses actrices « coup de cœur » comme il l’a fait précédemment avec Scarlett Johansson dans l’excellent Vicky Cristina Barcelona, il néglige le jeu d’acteur. Effectivement, la qualité de la prestation d’Emma Stone m’a laissé sceptique tout au long du film : elle est, à mon avis, assez fade et c’est Colin Firth qui prend la place de la vedette.

 

Mais, revenons au synopsis. C’est pendant les années 20 – qui ont l’air tout aussi folles en France que chez notre cher Gatsby- que se déroule l’action. Colin Firth incarne un célèbre prestidigitateur américain, il est invité par son meilleur ami dans le Sud de la France – la « famous French Riviera » tellement clichée – dans le but de démasquer une médium incarnée par Emma Stone.

 

Comme dans To Rome with Love ou Midnight in Paris, la vision allenienne de l’Europe est bourrée de clichés et le réalisateur ne prend même pas la peine d’ajouter un peu d’exotisme avec un personnage français (il l’avait fait dans Vicky Cristina Barcelona). Magic in the Moonlight s’anticipe, se devine et laisse très peu de place à la surprise et au suspense. L’incontournable humour du réalisateur parvient sans problème à nous faire décrocher des sourires mais il nous laisse également las devant un tel manque de prise de risque.

 

En conclusion, pour les grands amateurs du Woody Allen des années 2010, foncez ! Pour les autres, plus attachés à un Match Point ou à un Annie Hall, n’espérez pas le retour du maître Woody, mais vous passerez un bon moment de détente, oublierez aussi le film aussitôt le pied hors de la salle de cinéma.

 

Le plus : Colin Firth, personnage détestable mais attachant !

Le moins : l’indigestion de clichés sur l’époque et le lieu…

Olga GUINUT

Vous pouvez également aimer :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *