(Christian Ditter, 2014)

Cette comédie romantique germano-britannique n’est pas encore sortie dans les salles de cinéma françaises mais a connu un succès en octobre 2014 au Royaume-Uni et en Allemagne.

Adapté d’un roman, le film retrace l’histoire de Rosie Dunne et Alex Stewart, amis depuis qu’ils ont cinq ans. Cette romance met en avant la barrière qui s’est formée, les enfermant tous les deux dans leur amitié. Cependant, cette barrière se brise le jour où ils décident de prendre des chemins différents. Alex part étudier en Amérique tandis que Rosie reste en Irlande, où elle donne naissance à une fille qu’elle élève seule. En Amérique, Alex commence une nouvelle vie.

 

Pour interpréter cette belle histoire, Lily Collins (Blanche-Neige) et Sam Claflin (The Riot Club, Hunger Games) forment un duo qui fonctionne. Le casting –même les personnages secondaires- est réussi, Lily est même particulièrement juste en jeune femme rêveuse mais pragmatique. Ils portent le film à travers ses divers atmosphères : tantôt drôle, tantôt touchante, tantôt mélancolique…Ce genre de climat chaleureux rappelle évidemment les comédies telles que Bridget Jones, 4 mariages et un enterrement…Sam serait-il le prochain Hugh Grant ? Pour ce qui est du sourire ravageur il n’a rien à lui envier !

Du point de vue de la réalisation, le scénario reste très basique et aucune scène ne semble marquer les esprits. La musique est très « trendy » (Elton John, Kate Nash) et le rythme assez incohérent : certaines scènes semblent longues de façon injustifiée tandis que d’autres sont tournées comme si tout allait à cent à l’heure.

 

Ce film est un divertissement comme on en a connu déjà 100. Une histoire d’amour tortueuse mais qui reste prévisible. Néanmoins le but d’un tel film n’est pas d’étonner le spectateur ou d’avoir une intrigue très travaillée, c’est définitivement un film de filles ! Le petit plus qui fait que ce film n’est pas une comédie inutile est la capacité qu’a eu le réalisateur à créer la relation des deux personnages principaux : puisque leur séparation arrive très tôt dans le film, l’alchimie entre eux deux n’est jamais montré réellement à l’écran (hormis la première scène peut être). Le résultat est satisfaisant, malgré quelques scènes niaises et des gros plans trop accentués.

 

En conclusion, si vous voulez voir cette douce romance, n’attendez pas sa sortie au cinéma !

Chloé LEFUR-DUROUX

Vous pouvez également aimer :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *