(Stéphanie Di Giusto, 2016)

L’histoire de Loïe Fuller, chorégraphe américaine de la Belle-Epoque qui marqua de son avant-gardisme le monde de la danse, est très peu connue : je n’avais personnellement jamais entendu parler de cette personne pourtant si essentielle à l’évolution de la danse vers davantage de contemporanéité.

Stéphanie di Giusto, auparavant réalisatrice de clips de mode et de musique, décide donc pour son premier film de s’attaquer au sujet passionnant de la vie tumultueuse de cette Loïe Fuller. L’offre est alléchante sur le papier : pourtant la déception est de mise.

On apprend peu de choses de la talentueuse chorégraphe à travers ce biopic : son portrait est brossé à gros traits, ne creusant aucune facette d’une personnalité complexe et fascinante, ne survolant que très partiellement sa vie amoureuse (pourtant riche en amours hétérosexuelles et lesbiennes) et surtout – ce qui est certainement le plus dommageable – négligeant fâcheusement la modernité et l’ineffable de l’oeuvre de Loïe Fuller.

Le jeu d’acteur est honorable, qu’il s’agisse de Soko dans le rôle principal, ou de Gaspard Ulliel, de Mélanie Thierry et de la toute fraîche Lily-Rose Depp (très crédible en Isadora Duncan) dans les rôles secondaires. Les scènes de représentation de danse serpentine (la danse inventée par Loïe Fuller, que l’on peut admirer sur cette archive) sont très joliment filmées et rendent compte des prouesses à la fois physiques, techniques et esthétiques qu’une telle chorégraphie impose.

Hélas, les dialogues plats, tout comme le scénario consensuel, décousu et superficiel, laissent globalement le spectateur sur sa faim – et l’ennuient même à de nombreuses reprises.

Si vous souhaitez en apprendre davantage sur la vie de Loïe Fuller, le visionnage de la bande-annonce et la lecture de sa fiche Wikipédia vous seront certainement plus salutaires que l’achat d’une place de cinéma pour ce film.

Tahani SAMIRI

Vous pouvez également aimer :

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *