Black Mirror

Posted by in Séries

(Charlie Brooker, 2011)

 

Cette série est un vrai coup de cœur.

Composée uniquement de 3 épisodes, dont la durée varie entre 40 et 60 minutes, elle a bouleversé les codes et propose une dystopie de la technologie. Chaque épisode présente un thème et des acteurs différents, il n’y a qu’un point commun entre eux : la face cachée de la technologie. La série présente des futurs qui pourraient ne pas être si improbables que ça.

Les épisodes dénoncent les effets pervers de la technologie. De nombreux thèmes sont traités : l’engouement médiatique, la publicité envahissante, la prédominance de la vie virtuelle sur la réalité, l’obsession de l’image…

Le premier épisode se concentre sur la pression médiatique, le goût de la société pour le voyeurisme, et l’importance des réseaux sociaux dans les décisions politiques. Une princesse a été enlevée en Angleterre, et le ravisseur utilise YouTube pour sa demande de rançon, qui est bien particulière : le premier ministre devra forniquer avec un cochon en direct, sur la télévision nationale, sinon il exécutera la jeune femme.

On entre dans la spirale infernale du live, de l’info la plus originale et des décisions prises sous la pression de l’opinion publique via les réseaux sociaux. Cet épisode nous plonge dans un profond malaise et montre à quel point on peut être impuissant face à certaines situations.

En conclusion, cet épisode, à l’image de la série, est à la fois provoquant, original, cru, sombre, intelligent et tellement fascinant. Je vous conseille donc vivement cette série, mais prudence : si vous étiez un amoureux de la technologie avant d’avoir vu cette série, pas sûr que ce soit le cas après…

 

Lalita ALIBAY