19-2

Posted by in Séries

(Podz, 2011-2015)

 

La Septième Critique proposait il y a quelques mois un article sur Polytechnique, un film immense, de par son intensité, sa sobriété et la puissance du message qu’il veut transmettre. 19-2 est au moins aussi forte que ce chef d’œuvre.

Cette série, canadienne elle aussi, a réussi à retranscrire, en un épisode, la puissance accablante que l’on ressent devant le film de Denis Villeneuve. L’on suit deux brigadiers de la police de Montréal, Nick Berrof qui vient de perdre son partenaire dans une fusillade, et Benoît Chartier, policier de campagne tout juste arrivé à Montréal. Pas d’intrigue complexe, pas de grande enquête ou de héros résolvant avec brio des énigmes impossibles. Rien de plus que la réalité des patrouilles quotidiennes, et des vies de ces patrouilleurs dans ce qu’elles peuvent avoir de plus drôles, pathétiques, dures, réelles. Et c’est ce qui rend cette série magistrale ; son humanité désarmante, la précision des sentiments bouleversants qu’elle expose.

Filmé à hauteur d’épaules, chaque épisode est une grande claque du virtuose Podz. Les acteurs, tous inconnus du grand public, sont tous géniaux et d’une justesse rarissime, et nous font adorer l’accent québecois, qui sera une gêne les 5 premières minutes.

Le premier épisode de la saison 2 est un monument de 40 minutes, brillant, choquant, terrifiant comme très rarement à la télévision ou au cinéma. Une démonstration d’humanité magistrale. A ne manquer sous aucun prétexte.

PS: attention à ne pas confondre avec la série 19-2 américaine, véritable navet !

 

Alexandre FOURNET